Enseignement

Religions: toutes les religions mènent à la même vérité

Question : Pensez-vous que toutes les religions mènent à la même vérité, mais peut-être par des voies différentes ?

Sri Chinmoy : Oui, absolument. Je suis tout à fait d’accord que toutes les religions mènent à une seule vérité, la vérité Absolue. Il y a Une seule vérité. Il n’y a qu’un seul But, mais il y a plusieurs chemins. Chaque religion a raison à sa façon. Mais si une religion affirme qu’elle est la seule religion, ou de loin la meilleure, il m’est alors difficile d’être en accord avec elle. Si une religion dit : « Ma religion est vraie. Votre religion est également vraie », alors je suis tout à fait d’accord. Mais si je dis que notre Hindouisme est de loin le meilleur et que votre Christianisme est loin d’être comparable à l’Hindouisme, alors je suis le pire des imbéciles sur terre. Si je dis : « Si vous acceptez ma religion, je vous emmènerai plus vite au But », et si j’essaie de vous convertir à ma religion, alors là encore, je commets une gaffe himalayenne.

Chaque religion est juste. Une religion est une maison. Je dois vivre dans ma maison. Vous devez vivre dans votre maison. Je ne peux pas rester dans la rue, vous non plus. Mais un jour vient où nous élargissons notre vision. Nous sentons qu’au-delà des limites des rites et rituels de la religion se trouve un but plus élevé. Que pouvons-nous faire alors ? Nous pouvons essayer de perfectionner les imperfections de la religion. Mais nous entrons immédiatement en conflit avec les fanatiques. Ou bien nous constatons que nous ne sommes pas en mesure de changer les règles et les canons de la religion. Nous sommes alors malheureux. Mais si nous suivons la vie spirituelle, la vie intérieure, nous ne sommes en conflit avec aucune religion. Nous disons donc que ceux qui veulent suivre une religion doivent la suivre. Mais ceux qui veulent suivre un But encore plus élevé, c’est-à-dire le Yoga, l’union consciente et constante avec Dieu, doivent suivre la voie du Yoga. Là, sur la base de notre Unité avec Dieu, nous disons que le monde entier est à nous. Chaque être humain est notre frère, notre sœur. Lorsque vous vous lancez dans le domaine du Yoga et que vous voulez réaliser la vérité la plus élevée, absolument la plus élevée, à ce moment-là, je souhaite vous dire que vous pouvez être au-dessus de votre religion. C’est-à-dire que si vous ne voulez pas suivre votre religion ou n’importe quelle religion, vous êtes libre de le faire parce que vous recherchez le Plus Haut d’une manière spéciale. Votre religion et ma religion, en dépit de leurs imperfections respectives, visent le même but. Mais maintenant, vous pouvez sentir que vous avez un énorme besoin intérieur d’atteindre le Plus Haut sans vous impliquer dans les soi-disant limitations de votre religion, de ma religion et des autres religions. Alors, naturellement, vous allez essayer d’atteindre votre But sans nous déranger, sans déranger les autres, et en même temps, vous ne serez pas dérangé vous-même.

Pour revenir à votre question, je voudrais dire que chaque religion a le message de la plus haute vérité. Aucun homme n’est parfait. De même, aucune religion n’est parfaite. En même temps, aucune religion n’est à condamner, loin de là. Personne n’est parfait, rien n’est parfait ici sur terre. Alors, quand il s’agit de religion, comment pouvons-nous dire : « La religion doit être parfaite » ? Sommes-nous parfaits ? Est-ce que quelqu’un est parfait ? Personne n’est absolument parfait. De même, lorsque je ne suis pas absolument parfait, comment puis-je oser attendre une perfection parfaite de votre part ou de celle de quiconque ? Mais je sais, vous savez, qu’il y a quelqu’un qui est absolument parfait et c’est Dieu. Donc, si j’ai un cri intérieur, un besoin intérieur, je vais essayer d’aller vers Lui. Pour cela, nous pratiquons le Yoga, l’union consciente avec Dieu. À ce moment-là, grâce à notre méditation la plus profonde, nous pouvons sentir que si nous voulons transcender les barrières de la religion – Hindouisme, Christianisme, Bouddhisme et toutes les autres religions – il n’y a rien de mal à cela. Mais si nous n’avons pas le cri pour l’Absolu le plus élevé, nous ne pouvons que nous battre et nous disputer avec les autres religions. Nous pouvons dire : « Non. Ma religion est la meilleure. La vôtre n’est pas bonne. » Alors aucun chemin, aucune religion, pas même notre propre religion ne viendra à notre secours. Si je dis du mal du Christianisme ou de toute autre religion, mon Hindouisme ne m’emmènera pas ou ne me portera pas plus vite vers mon But. Mon véritable Hindouisme me condamnera. Il dira :  » Tu es fou ! Tu trouves des défauts à tes frères. »

Ce que je veux dire en fait ici, c’est que chaque religion, connaissant parfaitement ses défauts, ne doit jamais condamner les adeptes ou les dévots des autres religions. Ce sont les adeptes d’une religion particulière et non les fondateurs qui trouvent à redire aux autres religions. Lorsque nous pratiquons le Yoga, nous entendons le message de l’unité. La religion y est également incluse. Tout y est inclus. Mon ennemi y est inclus. Tout le monde. Mais que se passe-t-il ensuite ? Nous ne sommes pas totalement satisfaits. Nous voulons transcender cette prise de conscience. Avec mon imperfection, avec votre imperfection, avec l’imperfection des autres, nous vivons ensemble. Il n’y a pas de satisfaction parce que la perfection n’a pas encore vu le jour. C’est pourquoi nous essayons de nous transcender consciemment. Lorsque nous essayons de nous transcender consciemment, nous atteignons le But. Quand vous atteindrez le but, quand j’atteindrai le but, quand elle atteindra le but, nous verrons que c’est le même but. Il existe de nombreuses routes qui mènent à Rome. C’est à vous de choisir la route et de marcher le long de cette route, mais pas de changer de route tous les jours. Si vous changez de route tous les jours, vous n’atteindrez jamais le But.

Que se passe-t-il maintenant ? Parfois, même si nous sommes des adeptes conscients d’une religion particulière, nous devenons très critiques envers notre propre religion. En tant qu’hindou, je dirai : « Non, non, non ! Ma religion est très mauvaise. Il y a beaucoup de choses qui ne vont pas. Laissez-moi maintenant suivre le Christianisme. Il y a là un message qui est vraiment unique. » De cette façon, je condamne ma religion et j’essaie de suivre les enseignements du Christianisme. Mais malheureusement, demain, je trouverai quelque chose de mauvais dans le Christianisme et je dirai : « Non, non, non ! Ce n’est pas parfait. Laissez-moi entrer dans le Bouddhisme. » Alors le Bouddhisme ne me satisfera pas non plus. Cela continuera ainsi. Mais, si je suis un homme sage, j’essaierai de prendre la quintessence de chaque religion. En restant dans ma maison, l’Hindouisme, j’essaierai d’obtenir les qualités divines, la quintessence absolue du message divin de toutes les religions. Ensuite, lorsque je rassemble la quintessence de toutes les religions, je vois qu’il n’y a qu’Une seule vérité. Aucune religion ne dira que Dieu n’est pas nécessaire. Toutes les religions veulent Dieu. Aucune religion sur terre ne niera l’existence de la vérité, qui est Dieu dans la Réalité. Si nous pouvons avoir l’essence, la quintessence de toutes les religions, alors nous voyons la nécessité de Dieu, la vérité la plus élevée, se profiler constamment. En effet, c’est le message de la religion. Essayons d’obtenir le véritable message de chaque religion, qui est la vérité. Si nous voulons vraiment la vérité, alors nous devons méditer chaque jour et offrir notre souffle vivant et conscient au Pilote Intérieur.

Sri Chinmoy :  Earth’s Cry meets Heaven’s Smile part 2, Agni Press 1974

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.