Méditation

QU’EST-CE QUE LA MÉDITATION?

Méditer, c’est aller au fond de l’océan, où tout n’est que calme et tranquillité. Une multitude de vagues a beau agiter la surface de l’océan, ses profondeurs n’en sont pas affectées pour autant. Elles demeurent dans le silence. Lorsqu’on médite, on essaie d’abord d’atteindre sa propre existence intérieure, sa véritable identité, ou, si vous préférez, le fond de l’océan. De sorte que lorsque les vagues extérieures déferlent, elles ne nous touchent plus. La peur, le doute, l’inquiétude et tous nos tourments quotidiens s’évanouissent d’eux-mêmes : une paix indestructible s’est désormais installée en nous. Notre esprit est pénétré par la paix, le silence, et le sentiment d’union avec la divinité. Tels des poissons dans l’eau, nos pensées nagent et bondissent sans laisser de traces. Lorsque nous sommes dans notre méditation la plus élevée, nous sommes semblables à l’océan, dont les créatures qui l’habitent n’inquiètent pas la majesté ; au ciel, dont les oiseaux ne troublent pas la sérénité. Notre esprit est le ciel, notre cœur est l’océan infini. Voilà ce qu’est la méditation.

Sri Chinmoy

 

Si votre méditation est réellement élevée et profonde,

Elle fera naître en vous un silencieux dialogue avec la paix.

Voulez-vous être heureux ?

Faites simplement ces trois choses :

Méditez régulièrement.

Souriez avec ferveur.

Aimez sans réserve.

Sri Chinmoy

Autres définitions

La méditation est la soif de l’homme pour la Réalité infinie, la Réalité éternelle, la Réalité absolue. Le secret de la méditation est d’atteindre une unité consciente et constante avec Dieu. Le secret suprême de la méditation est de sentir que Dieu nous appartient et, finalement, de réaliser Dieu pour l’amour de Dieu, afin de Le révéler et de L’accomplir.

On médite parce que l’on possède un appétit intérieur, parce que l’on sent qu’il existe en soi quelque chose de lumineux, d’immense, de divin. On en a terriblement besoin, sans parvenir à y accéder. Cette forme d’appétit intérieur provient donc d’une nécessité spirituelle.

La méditation ne consiste pas simplement à rester assis tranquillement pendant cinq ou dix minutes. Elle requiert un effort conscient. Le mental doit être calme et tranquille. En même temps, il doit être assez vigilant pour ne se laisser distraire par aucune pensée ou aucun désir. Lorsque nous parviendrons à établir le silence en notre mental, nous verrons poindre une nouvelle création. Lorsque le mental est paisible et disponible, lorsque l’existence toute entière devient un réceptacle vide, l’être intérieur peut alors invoquer la paix, la lumière et la béatitude infinies, afin qu’elles viennent l’inonder. Voilà ce qu’est la méditation.

La méditation ne nous semble compliquée que lorsque nous croyons être celui qui médite. En réalité, la véritable méditation est faite par notre Guide intérieur, le Suprême. Nous ne sommes qu’un réceptacle et nous Le laissons nous emplir de Sa Conscience. Nous commençons par un effort personnel, mais il nous suffit d’aller plus en profondeur pour nous apercevoir que ce n’est pas notre effort qui nous permet d’entrer dans la méditation. C’est le Suprême qui médite en nous et à travers nous, grâce à notre vigilance et à notre assentiment conscients.

Par la méditation, l’âme prend pleinement conscience de son évolution au cours de son voyage éternel.La méditation parle. Elle parle en silence. Elle révèle à l’aspirant que matière et esprit ne font qu’un, que quantité et qualité ne font qu’un, qu’immanent et transcendant ne font qu’un. Elle révèle que la vie ne peut être qu’une simple existence de soixante-dix ou quatre-vingts ans entre la naissance et la mort, mais qu’elle n’est autre que l’Éternité même.