Les premiers pas

POURQUOI MÉDITER ?

La méditation est absolument nécessaire pour ceux qui veulent avoir une vie meilleure et plus comblante. Si vous ressentez que vous êtes satisfait avec ce que vous avez et ce que vous êtes, alors vous n’avez pas besoin d’entrer dans le domaine de la méditation. Mais si vous ressentez un désert aride au plus profond de votre cœur, alors la méditation est la réponse. La méditation vous apportera la joie intérieure et la paix du mental.

Rares sont les moments de paix dans notre vie quotidienne. Chaque jour, en effet, nous sommes assaillis par les forces négatives que sont la jalousie, la peur, le doute, l’inquiétude, l’anxiété et le désespoir. Ce n’est que par la pratique de la méditation que peut être obtenue la paix, une paix divine.

On médite parce qu’on ressent une faim intérieure. On sent qu’il existe en soi quelque chose de lumineux, d’immense, de divin. Et on en a terriblement besoin, sans savoir comment y accéder. Cette faim intérieure naît de l’aspiration spirituelle.

C’est le désir de grandir et de s’épanouir dans la lumière qui engendre le besoin de méditer. Si telle est notre aspiration, notre soif intérieure, la méditation sera le seul chemin pour nous y mener.

 

COMMENT COMMENCER ?

Pour un débutant il est préférable de commencer par la concentration. Autrement, au moment où vous commencerez à méditer, des millions de pensées indésirables entreront dans votre mental. Vous ne serez pas capable de méditer une seule seconde, tandis que si vous vous concentrez, vous lancerez un défi aux pensées qui entrent en vous.

Lorsque nous nous concentrons, nous développons notre puissance de volonté. Le mental est agité ; il va constamment d’une pensée à une autre. Dans la concentration nous fixons notre attention seulement sur un objet ou un sujet. Nous ne laissons rien d’autre entrer dans notre mental. Nous devenons capables de laisser de côté les nombreuses pensées indésirables et idées non divines qui se trouvent dans le mental.

Exercice de la bougie :

Asseyez-vous confortablement dans une pièce calme, sur une chaise ou sur le sol, en gardant le dos bien droit. Placez devant vous une bougie allumée et concentrez-vous sur la flamme de la bougie. Ne vous laissez distraire par aucun son. Ne laissez entrer aucune pensée dans votre mental excepté la flamme. Faites cela pendant 3 à 5 minutes.

Remarques :
  • Nous continuons d’exister même sans avoir de pensées. L’existence et la pensée sont deux choses différentes.
  • Les résultats ne sont pas immédiats. La concentration est comme un muscle qui se développe par la pratique.
  • La capacité de nous concentrer n’est pas seulement bénéfique à notre apprentissage de la méditation ; elle nous permet également d’être plus efficace et performant dans notre vie en général : travail, sport, autres activités.
  • Un mental absolument silencieux est un stade très avancé. Au début, l’important est de calmer le flot des pensées en n’y prêtant pas attention tel un oiseau passant dans le ciel de votre mental. La concentration sur un objet, sur la respiration, sur le cœur spirituel ou un autre chakra, la visualisation, la répétition d’un mantra, sont autant de techniques permettant d’atteindre ce but, puis l’absence totale de pensées. *

                            *voir page consacrée aux exercices pratiques de concentration et de méditation.

  • Comment savoir si l’on se concentre ou si l’on médite ?

Lorsque vous vous concentrez, votre intensité est comparable à celle d’une       flèche atteignant sa cible. Dans la méditation, un sentiment de paix, d’immensité et de joie vous enveloppe. L’intensité est présente, mais elle est inondée de luminosité.

 

LE CŒUR SPIRITUEL

Il s’agit du chakra* du cœur situé au centre de la poitrine. Il est préférable de méditer dans le cœur où se trouvent une paix, une lumière et une joie infinies plutôt que dans le mental qui est limité. Méditer sur le cœur, c’est méditer où se trouve l’âme. Le cœur reçoit l’aide constante de l’âme qui est toute puissance et toute lumière. Il nous aide ainsi à contrôler progressivement le mental. Le centre du cœur est aussi le centre de l’unité où nous pouvons nous identifier de façon permanente à la joie et à la satisfaction obtenues.

*un chakra est un centre d’énergie spirituelle. Il en existe sept principaux étagés le long de la colonne vertébrale jusqu’au sommet du crâne.

Remarques :
  • Lorsqu’on se concentre, on doit ressentir que la force de concentration vient du cœur, puis monte vers le troisième œil*. L’âme se trouve dans le centre du cœur. On essaie de sentir que la lumière de l’âme vient du cœur et passe à travers le troisième œil. Alors, muni de cette lumière, on entre à l’intérieur de l’objet de la concentration pour découvrir la Vérité ultime qui s’y cache.

*Le chakra du troisième œil ou Ajna est situé au milieu du front, entre les deux sourcils et légèrement au-dessus.

 

QUESTIONS FRÉQUENTES

  • Quand méditer ?

Le meilleur moment pour méditer est tôt le matin, lorsque vous vous levez. Le plus tôt est le mieux, de préférence avant 7h lorsque l’atmosphère est encore paisible.

  • Pendant combien de temps ?

Cela dépend de votre capacité et de votre sincérité. Si vous êtes un débutant, méditer quinze minutes est plus que suffisant. Vous pourrez ensuite méditer aussi longtemps que vous le souhaitez, tant que vous méditez avec dévotion et que vous ne laissez pas votre mental errer dans les pensées. Tout temps supplémentaire est inutile.

  • Combien de fois ?

Il est bien de méditer le matin et si possible le soir avant de se coucher. Vous pouvez également méditer durant la journée si vous en avez l’inspiration et le temps en sachant que la qualité prime sur la quantité. A chaque fois que vous méditez, sentez que vous offrez le souffle de votre cœur et la lumière de votre âme, même si ce n’est que pour une minute.

 

 

Qu’attendons-nous en premier lieu et principalement de la méditation ?

La paix. La paix et rien d’autre. La méditation est l’incarnation de la paix.

Le monde présent n’a besoin que d’une chose : la paix.

Sri Chinmoy